En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philipp Schwartzerd, dit Melanchthon

Melanchthon
Melanchthon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Humaniste allemand (Bretten, Bade, 1497 – Wittenberg 1560).

Professeur de grec à l'université de Wittenberg, ami de Luther. Dorénavant, son œuvre est indissociable de celle du réformateur. Melanchthon prend une part importante à la traduction de la Bible et à la rédaction de la Confession d'Augsbourg (1530), intervient dans les querelles théologiques (Apologia pro Luthero, 1521), s'occupe du formulaire de compromis présenté par Charles Quint en 1548 (Augsburger Interim) et réorganise l'enseignement en pays protestants. Il voudra réconcilier la Réforme avec Aristote (Tractatus de potestate papae, 1537).