En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Émile Herzog, dit André Maurois

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Elbeuf 1885 – Neuilly 1967).

Ce brillant élève a pour professeur Alain et en reçoit une influence profonde. Officier-interprète auprès des Britanniques pendant la Grande Guerre, il révèle avec humour leur esprit (les Silences du colonel Bramble, 1918 ; les Discours du docteur O'Grady, 1922) : début d'une carrière à succès. Plus que ses romans (Climats, 1928), ses contes, ses nouvelles ou ses études historiques (Histoire d'Angleterre, 1937 ; Histoire des États-Unis, 1943-1963), restent ses biographies romancées (Ariel ou la Vie de Shelley ; Prométhée ou la Vie de Balzac, 1965).