En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Somerset Maugham

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Paris 1874 – Saint-Jean-Cap-Ferrat 1965).

Orphelin à 10  ans, il fit des études à Canterbury et à Heidelberg et découvrit comme médecin la misère à Londres. Installé en France, il aborda le théâtre. Après la Première Guerre mondiale, où il servit dans l'Intelligence Service, la critique dans ses pièces se fit plus cinglante (le Cercle, 1921 ; À l'est de Suez, 1921 ; Pour services rendus, 1932) et il s'en prit aux institutions sociales (la Flamme sacrée, 1928), créant des personnages fortement typés. Il reste surtout comme un maître du roman : l'autobiographique Servitudes humaines (1915), la Lune et six pence (1919), le Fil du rasoir (1944) sont des chants de la désillusion, évoquant la vanité des aspirations humaines et les pièges de l'amour. Dans ses nouvelles, il prend, à travers la peinture de la haute société ou de l'Extrême-Orient, une distance de plus en plus nette avec son siècle.