En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philip Massinger

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique anglais (près de Salisbury 1583 – Londres 1639 ou 1640).

Collaborateur de Dekker (la Vierge martyre, 1620), de Field (la Dot fatale, 1619), de Fletcher surtout (la Traîtresse, 1620), il a donné seul des tragédies et des drames romanesques dans lesquels il plaide pour la limitation des prérogatives royales (la Fille d'honneur, 1621) et sociales (le Serf, 1623 ; Un moyen nouveau de payer de vieilles dettes, 1633). Poète virulent et habile, habité d'un goût presque morbide pour la vertu, il est le dernier des grands auteurs de l'époque élisabéthaine.