En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Plinio Martini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suisse de langue italienne (Cavergno 1923 – id. 1979).

Il n'a jamais quitté la vallée de Maggia, où il a grandi : c'est là toute l'authenticité de ce romancier, qui a fait de cette région son thème de prédilection. En témoignent ses deux romans : le Fond du sac (1970), récit autobiographique d'un habitant de la vallée, qui, après avoir émigré en Californie, revient définitivement en 1946 sur une terre en déclin ; Requiem pour ma tante Domenica (1977), qui, autour des funérailles d'une vieille bigote, dresse un réquisitoire contre le catholicisme, synonyme de soumission au destin et abstention des plaisirs. Un volume d'études historiques et littéraires (Sur les sorcières et autre) a été publié en 1979.