En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marah Rusli

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain indonésien (Padang 1889 – Bogor 1968).

Après avoir fréquenté l'école malaise de sa ville natale, puis l'école royale (Hoofden School) de Bukittinggi et enfin l'école vétérinaire de Bogor, il travailla comme vétérinaire à Semarang. Il est l'auteur du célèbre roman Sitti Nurbaja (1922), qui conte l'histoire tragique de deux amoureux qui, sous la pression de la société traditionnelle Minangkabau (Sumatra-Ouest), ne pourront jamais se marier, la jeune fille étant obligée par son père d'épouser un autre homme. On lui doit également deux autres récits, La Hami (1952), roman historique dont l'action se situe à Sumbawa, et Enfant et Cousin (1956) sur le conflit des générations en pays Minangkabau.