En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marie Majerová

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière tchèque (Úvaly 1882 – Prague 1967).

Elle traite de la vie des humbles de Prague (Virginité, 1907) ou des mineurs de Kladno (la Sirène, 1935 ; la Ballade du mineur, 1938) dans des récits qu'elle reprit souvent après 1949 pour les adapter au « réalisme socialiste ». On lui doit aussi des histoires d'amour désenchantées, des utopies, des livres pour la jeunesse (Robinsonne, 1940).