En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gérard Macé

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1946).

Sa prose musicale, éprise d'analogie, adopte le plus souvent la forme du poème. Dans des récits-essais qu'il qualifie de « divagations », il voyage, regarde, se souvient, témoigne de sa fascination pour la Rome baroque ou les jardins de Kyoto. À travers la photographie et l'écriture, il tente avant tout de déchiffrer le monde et ses représentations : images, signes, langues dont il scrute l'origine (le Jardin des langues, 1974 ; le Dernier des Égyptiens, 1988).