En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hermann Löns

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Kulm 1866 – Loivre, près de Reims, 1914).

Il doit son succès à ses tableaux de la lande de Lunebourg (Des forêts et des landes, 1909), à ses histoires d'animaux (le Lièvre, Ce qui grouille et fourmille, 1909) et à ses ballades, dont certaines sont devenues de véritables chansons populaires. Ses romans paysans le Loup-Garou, 1910) glorifient les vertus du terroir et de la race et prônent un néopaganisme : ils illustrent la dérive de la littérature régionaliste (Heimatkunst) vers les thèmes réactionnaires qui caractérisera la littérature du « sang et du sol » (Blubo-Literatur) sous le IIIe Reich.