En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Otto Ludwig

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Eisfeld 1813 – Dresde 1865).

Celui qui toute sa vie rivalisera avec Hebbel connaît le succès au théâtre avec le Forestier héréditaire (1850) et les Maccabées (1854). Dans ses écrits théoriques sur le théâtre, il combat l'héritage de Schiller (qu'il cherche pourtant à égaler) et prône l'exemple de Shakespeare (Études sur Shakespeare, 1871). Ses œuvres en prose les plus connues (notamment la nouvelle Heiterethei, 1854) et le roman Entre Ciel et Terre, 1855, sont des récits villageois représentatifs de cet art du juste milieu qu'il définissait lui-même comme « réalisme poétique ».