En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Caius Lucilius

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète latin (Suessa Aurunca, Campanie, v. 180 av. J.-C. – Naples 105 av. J.-C.).

Pénétré de culture grecque, il appartenait au cercle des Scipions. Il donna à la satire romaine sa forme littéraire, en 30 livres qui abordent aussi bien des questions d'actualité que des problèmes d'ordre littéraire ou grammatical. Son sens aigu de l'observation lui permet de caricaturer avec esprit ses contemporains et la leçon morale qu'il tire de sa critique de la société donne son originalité au genre, dans lequel s'illustreront Horace (qui reprochera cependant à son maître la désinvolture de son style), Perse et Juvénal.