En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Malcolm Lowry

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Birkenhead, Cheshire, 1909 – Ripe, Sussex, 1957).

Il connaît une jeunesse aventureuse, partagée entre la passion des voyages (Mexique, Colombie Britannique, etc.), l'alcool et la mer. Ses récits (Ultramarine, 1933) fleurent l'exotisme fin de siècle. Il rédige en 1936 une nouvelle intitulée Au-dessous du volcan, qui donnera naissance au roman du même titre, au fil d'innombrables réécritures ; le texte ne prendra sa forme définitive qu'en 1944. Publié en 1947, le roman Au-dessous du volcan se déroule dans une petite ville du Mexique et traduit, à travers la déchéance alcoolique et l'autodestruction du « Consul », l'effritement d'un monde viril menacé d'une décomposition dont les implications politiques (l'histoire se passe en 1938) et spirituelles (nombreuses références à la Kabbale) restent confuses. La prose noble des ouvrages posthumes (le recueil de nouvelles Écoute notre voix Seigneur des cieux où tu résides, 1961 ; Sombre est la tombe où repose mon ami, 1968) véhicule une quête des limites et un cérémonial désespéré qui trouveront des accents plus brutaux chez les écrivains de la génération suivante. Lunar Caustic (1968, inachevé) aurait dû s'intégrer à une œuvre dont Au-dessous du volcan aurait également fait partie.