En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Virginie Loveling

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres belge d'expression néerlandaise (Nevele 1836 – Gand 1923).

Tante de Cyriel Buysse, elle écrit, avec sa sœur Rosalie (Nevele 1834 – id. 1875), des Poèmes (1870) et des Nouvelles (1874-1875), puis, après la mort de celle-ci, des romans noirs annonçant le naturalisme (Un serment solennel, 1891) et la montée de la libre pensée (la Pomme de discorde, 1904 ; Un coup de revolver, 1911).