En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Claude Louis-Combet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Lyon 1932).

Philosophe, éditeur, il traduit Anaïs Nin (la Maison de l'inceste, 1975), fait connaître Trakl (Blesse, ronce noire, 1995, « mythobiographie »). Ses récits, d'une sensualité trouble, sont fascinés par l'inceste (Infernaux Paluds, 1970 ; Rapt et ravissement, 1996). Il explore les mythes païens et chrétiens (le Roman de Mélusine, 1986 ; l'Âge de Rose, 1997). Sa poésie et ses essais sont une quête d'une langue originelle reliant l'homme « à la voix lactée ».