En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ivar Lo-Johansson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Osmo, Södermanland, 1901 – Stockholm 1990).

Il aura consacré son œuvre, dans l'esprit de l'école dite « prolétaire », à dépeindre la condition des journaliers agricoles qu'il a personnellement vécue (Nouvelles de journaliers, 1945 ; la Tombe de l'ours et autres nouvelles de journaliers, 1984). Rien qu'une mère (1939) et surtout le Tracteur (1943) sont des plaidoyers pour la justice et la solidarité. Il s'engagea ensuite dans une série de romans autobiographiques (l'Analphabète, 1951 ; l'Écrivain prolétaire, 1960) qui témoignent de l'évolution politique et culturelle de son pays.