En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Liu Xinglong

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier chinois (né en 1956).

D'une famille modeste du Hubei, il fait ses études secondaires, puis devient manœuvre (1973-1983). Il commence à écrire en 1985 et sera bientôt considéré comme le porte-drapeau du « néo-réalisme ». De son expérience du travail manuel dans les zones rurales, il garde un intérêt fécond pour les contrées reculées, qui constituent souvent le cadre de ses fictions ; de là encore lui viennent son amour du terroir, « seule vraie source d'inspiration », et une compréhension fraternelle des humbles qui y vivent (paysans, mais aussi instituteurs, petits cadres) : il décrit avec réalisme leurs conditions de vie difficiles, les conflits qui secouent leur communauté ainsi que leurs efforts pour subsister dans une société où la ville, séductrice, corruptrice, peuplée de gens hostiles, menace la campagne et ses habitants, dont l'innocence et le dévouement n'excluent ni l'humour ni la ruse lorsqu'ils choisissent de résister.