En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Erik Lindegren

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Luleå 1910 – Stockholm 1968).

Chef de file, avec K. Vennberg, de la jeune poésie suédoise dès la parution de son recueil l'Homme sans voie (1942), sorte de quintessence de la génération des « années 40 », dont la densité (40 poèmes composés chacun de 7 paires de vers non rimés) l'apparente à Mallarmé, et la violence des images aux surréalistes. Il évolua vers une expression plus musicale et moins tendue avec Suites (1947) et Sacre de l'hiver (1954).