En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nikolaj Mihajlov Popivanov, dit Nikolai Liliev

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète bulgare (Stara Zagora 1885 – Sofia 1960).

Ses recueils (Oiseaux dans la nuit, 1918 ; Taches de lune, 1922 ; Poésies, 1932), remarquables par la virtuosité technique, la musicalité des vers et la pureté de la langue, l'ont consacré comme l'un des plus importants représentants du symbolisme en Bulgarie : ne cessant pas de chanter un rêve d'absolu au cœur d'une réalité atroce, il fait souvent de ses poèmes des prières, échappées dans un moment de désarroi et qui implorent la consolation et la grâce. On lui doit également des essais et des traductions de Hugo, d'Ibsen, de Shakespeare, de Tolstoï.