En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles-Joseph, prince de Ligne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue française (Bruxelles 1735 – Vienne 1814).

Appartenant à l'une des plus anciennes familles du Hainaut, il fut appelé à la cour de Vienne. Dans son œuvre cosmopolite s'insèrent, sans ordre apparent, dépêches, mémoires, instantanés, portraits, brouillons, considérations de stratégie militaire et amoureuse, traité d'horticulture comparée : près de 40 volumes (Mélanges militaires, littéraires et sentimentaires, 1795-1811). Sa correspondance avec Joseph II, Catherine de Russie, Casanova, Laharpe, Voltaire, révèle son esprit. Travaillé par une inquiétude et une excitation continuelles, son écriture mélange tons et genres, à l'image d'un homme dont le cœur était « pour l'irrégulier » .