En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ricardo León

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Barcelone 1877 – Madrid 1943).

Ses romans exaltent la tradition nationale et le sentiment religieux (la Caste des hidalgos, 1908 ; Alcalá de los Zegríes, 1909). Après avoir fait la satire de la psychanalyse (les Sept Vies de Tomas Portoles, 1931), il puisa dans les événements politiques de 1931-1936 la matière de sa trilogie Journées de la révolution espagnole, dont le dernier volet, le Christ aux enfers (1943), reste son chef-d'œuvre.