En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Percy Wyndham Lewis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Peintre et écrivain anglais (en mer, au large d'Amherst, Canada, 1882 – Londres 1957).

Peintre, il lança, en rivalité avec le futurisme européen, le vorticisme. Écrivain, il fonda avec E. Pound le périodique Blast (1914-1915), où il vilipenda l'intelligentsia, dénonça le machinisme, célébra la brutalité des corps et la vérité des apparences. Séduit un moment par Hitler, il désavouera le nazisme. Avec T. S. Eliot, il est le représentant le plus ouvert de la droite anglaise. Ses romans et essais, d'une virulence sans faille (Tarr, 1918 ; les Singes de Dieu, 1930 ; Fête maligne, 1955), illustrent la continuité du grotesque contemporain.