En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Clive Staples Lewis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain britannique (Ballingtogher, Irlande, 1898 – Cambridge 1963).

Venu tardivement à un christianisme dont il passa le reste de sa vie à rechercher l'essence, Lewis nous laisse une œuvre multiforme : des ouvrages d'histoire et de critique littéraire, des essais sur le langage, des méditations et même des sermons. On lui doit aussi une série de fables à l'usage des enfants, des livres de théologie-fiction et, surtout, une trilogie de science-fiction religieuse, le Silence de la Terre (1938), Voyage à Vénus (1943) et Cette hideuse puissance (1945), réflexion sur les thèmes de la Chute et de la Grâce.