En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wilhelm Lehmann

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Puerto Cabello, Venezuela, 1882 – Eckernförde 1968).

Il débute par des romans dont les héros s'accomplissent à travers l'expérience et la nature (le Dieu du vin, 1921). À l'époque national-socialiste, il publie des volumes de poésie, interdits peu après (la Réponse du silence, 1935 ; le Dieu vert, 1942). Après la guerre, le recours à un ordre naturel et indestructible apparaît comme une réponse à la catastrophe historique que venait de vivre l'Allemagne (Poussière ravie, 1946 ; Encore insuffisant, 1950). On lui doit aussi des essais (Ordre mouvant, 1947 ; la Poésie comme existence, 1956 ; les Lignes de la vie, 1963).