En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marius et Ary Leblond

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Pseudonymes de deux écrivains français, Georges Athenas (Saint-Denis, la Réunion, 1877 – Paris 1955) et Aimé Merlo (Saint-Pierre, la Réunion, 1880 – Paris 1958).

Ils ont inauguré, avec le Zézère (1903), Ulysse Cafre (1927), les « romans des races », dépeignant les conflits ethniques à la Réunion. En France (1909) ouvre une autre série, la Métropole, sur les expériences des jeunes créoles à Paris. Les Leblond prônèrent la « littérature coloniale » réaliste contre l'exotisme factice d'un Pierre Loti ; ils publièrent une Anthologie coloniale (1905) et une étude sur le Roman colonial (1929). On leur doit aussi la fondation de la Société des écrivains coloniaux (1926).