En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maurice Leblanc

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Journaliste et écrivain français (Rouen 1864 – Perpignan 1941).

Il débuta par des romans dans la lignée de Maupassant (Des couples, 1892), puis créa en 1905, dans Je sais tout, le personnage d'Arsène Lupin auquel il consacra une grande partie de son œuvre. Un premier récit, l'Arrestation d'Arsène Lupin, ouvrit le recueil de nouvelles Arsène Lupin, gentleman cambrioleur (1907). Avec des intrigues habiles et un sens du mystère, Leblanc a créé un personnage fascinant et attachant. Le succès fut confirmé par une pièce de théâtre, Arsène Lupin (1908, avec Francis de Croisset), et d'autres aventures qui suivirent : Arsène Lupin contre Herlock Sholmès (1906-1907), l'Aiguille creuse (1909), la Comtesse de Cagliostro (1924). Leblanc tenta de s'éloigner de son personnage en écrivant, entre autres, un roman historique (la Frontière, 1911), un recueil de contes (la Robe d'écailles roses) et des récits de science-fiction (les Trois Yeux, 1919).