En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gertrud von Le Fort

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres allemande (Minden 1876 – Oberstdorf 1971).

Fille d'officier prussien, descendante d'une famille huguenote, elle étudie la théologie, l'histoire et la philosophie, et devient, après sa conversion en 1925, une des principales représentantes de la littérature catholique en Allemagne. Son œuvre est consacrée aux problèmes de la foi et de la grâce. Le Voile de Véronique (1928) raconte l'histoire d'une conversion. Parmi ses œuvres en prose, on trouve les romans le Pape venu du ghetto (1930) et les Noces de Magdebourg (1938). Elle laisse aussi un recueil de poèmes (Hymnes à l'Église, 1924).