En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Louis Laya

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1761 – id. 1833).

Sa tragédie Jean Calas (1789) dénonce le fanatisme populaire et exalte le rôle libérateur de la bourgeoisie éclairée. Dès 1790, dans le drame les Dangers de l'opinion, la critique des préjugés se mêle à un doute sur la suite de la Révolution. En 1793, l'Ami des lois s'attaque aux Jacobins : de graves incidents éclatent au Théâtre de la Nation où tous les modérés viennent conspuer Robespierre devenu « Nomophage ». Après Thermidor, Laya donna quelques drames et devint critique littéraire au Moniteur.