En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Edward Lawrence

dit Lawrence d'Arabie

Lawrence d'Arabie
Lawrence d'Arabie

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Orientaliste, agent politique et écrivain anglais (Tremadoc, pays de Galles, 1888 – Clouds Hill, Dorset, 1935).

C'est en participant à des fouilles archéologiques en Mésopotamie et en Égypte (1910-1911) qu'il rencontra des nationalistes arabes. Son rêve d'un Empire arabe sous influence britannique, qu'il préparera en luttant avec les Bédouins (dont il adopta le costume et le mode de vie) contre les Turcs lors de la Première Guerre mondiale, s'effondrera en 1920. Il entrera dans la R.A.F. sous un nom d'emprunt et mourra dans un accident de moto. Son autobiographie romanesque, les Sept Piliers de la sagesse (1926), évoque le combat des Arabes pour se dégager du joug des Turcs. Dans un style vigoureux mais non exempt de maniérismes, Lawrence y retrace l'itinéraire symbolique d'un être qui multiplie les aventures politiques et guerrières afin d'y trouver un accomplissement que ne saurait lui procurer la simple célébrité littéraire.