En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Laurence Ruel-Mézières, dite Camille Laurens

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière française (Dijon 1957).

L'écriture et la structure de ses romans sont ludiques mais hautement maîtrisées. Elle débute avec une tétralogie où les chapitres sont classés par groupes de lettres (Index, 1991 ; Romance, 1992 ; les Travaux d'Hercule, 1994 ; l'Avenir, 1998) et qui subvertit les schémas du roman sentimental et policier : livre dans le livre, enquête en Mogdoulie, rébus et messages chiffrés y sont autant de jeux de miroirs où se confondent fiction et réalité, auteur et lecteur. Elle adopte ensuite un ton plus autobiographique, tout en évitant les écueils du genre, pour raconter avec fantaisie son amour des mots (Quelques-uns, 1999) ou des hommes (Dans ces bras-là, 2000, prix Femina).