En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Margaret Laurence

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres canadienne d'expression anglaise (Neepawa, Manitoba, 1926 – Lakefield, Ontario, 1987).

Nouvelliste, romancière, elle s'inspire de la Prairie de son enfance (l'Ange de pierre, 1964 ; Une plaisanterie de Dieu, 1964 ; les Devins, 1974) et de ses séjours en Afrique (Par ici, la Jordanie, 1960 ; Apprivoiser demain, 1963 ; Tam-tams et canons, 1971).