En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Colette Peignot, dite Laure

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (1903 – 1938).

Elle entre très tôt en révolte contre les valeurs bourgeoises de sa famille et milite pour la révolution (aux côtés de Souvarine puis de Bourénine). Compagne de Georges Bataille à partir de 1934, elle participe au groupe Acéphale avec Michel Leiris et Roger Caillois. Romantique au sens le plus violent, atteinte d'un mal lié à la vie, elle est doublement phtisique : physiquement (elle meurt à 35 ans) et intellectuellement, car la hantise de la communication se révèle à chaque page, dans le halètement d'une respiration qui se cherche. Elle écrit en haine de la littérature, avec des mots qui lui permettent de respirer, mais qui ne la contentent pas. Son dégoût du religieux et du banal explique sa fièvre, sa révolte et sa vie. Les Écrits de Laure, longtemps occultés par la famille, ont été édités en 1977 grâce aux soins du collectif Change et de Jérôme Peignot, son neveu. Ils rassemblent surtout Histoire d'une petite fille, le Sacré et des Fragments.