En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Heinrich Laube

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Sprottau 1806 – Vienne 1884).

Gagné aux idées libérales et démocratiques en 1830, il publia un essai (le Nouveau Siècle, 1833) et un roman (la Jeune Europe, 1833-1837) inspirés par l'insurrection polonaise. Il ouvrit sa revue Zeitung für die elegante Welt aux idées de la Jeune-Allemagne, dont l'interdiction en 1835 frappa aussi ses publications. Dans ses drames (les Cadets du duc Charles, 1846 ; Struensee, 1847) et ses comédies, il dose habilement les concessions au goût du public, aux idées nouvelles et à la censure. Directeur du Burgtheater à Vienne (1850-1867), il en renouvela le style et le répertoire.