En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Algot Tietäväinen, dit Maiju Lassila

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain finlandais de langue finnoise (Tohmajärvi 1868 – Helsinki 1918).

Deux romans, Harhama et Martva, évoquent, en 1909, la situation politique et sociale bouleversée en Russie et en Finlande. Il obtint un vif succès avec des drames (Quand les veufs sont amoureux, 1911) et surtout des récits qui décrivent la vie du peuple (les Emprunteurs d'allumettes, 1910). Lors de la Révolution, il opta pour le communisme, fut rédacteur du journal l'Ouvrier et périt lors de la prise d'Helsinki par les Blancs.