En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles Lassailly

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Journaliste et écrivain français (Paris 1806 – id. 1843).

Il fit partie de la constellation des petits romantiques. Il donna quelques poèmes à des revues, tenta lui-même de lancer le Journal des gens du monde (1833) puis Ariel, journal du monde élégant (1836), et ne publia qu'un récit autobiographique (les Roueries de Trialph, 1833), qui s'ouvre sur une « profession de foi » onomatopéique faisant l'apologie du suicide social. Il écrivit pour Balzac certains poèmes d'Illusions perdues, avant de sombrer dans la démence.