En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paul-Marie Lapointe

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète québécois (Saint-Félicien, Québec, 1929).

Marqué très jeune par le surréalisme (le Vierge incendié, 1948), il est passé avec sa somptueuse litanie des Arbres et son rigoureux Choix de poèmes (1960) à une esthétique qui est aussi une éthique dans son recueil des recueils, le Réel absolu (1971). Après de grands poèmes d'amour, il se lance enfin dans des recherches de style (Tombeau de René Crevel, 1979) et de prosodie qui aboutissent à une désagrégation du langage et côtoient le lettrisme (Écritures, 1979).