En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Lanzmann

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Bois-Colombes 1927-Paris 2006).

Parolier du chanteur Jacques Dutronc, directeur du magazine Lui, il est aussi éditeur. Son œuvre de romancier pourrait être résumée par Tous les chemins mènent à soi (1979), un itinéraire que poursuit inlassablement le Têtard (1976), cet enfant trop vite adolescent (Rue des mamours, 1981), mais qui ne sera peut-être jamais adulte (le Jacquiot, 1986). Son œuvre hésite entre la fantaisie burlesque (les Transsibériennes, 1978) et le conte philosophique (les Nouveaux Territoires, 1973), mais, depuis le Rat d'Amérique (1955), elle ne cesse de lorgner vers l'ailleurs et le passé dans une diaspora baroque (la Baleine blanche, 1982 ; le Lama bleu, 1983).