En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles-François Landry

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suisse de langue française (Lausanne 1909 – Glérolles 1973).

C'est en Provence, où il vécut dans sa jeunesse, qu'il situe l'action de ses premiers romans (Diégo, 1938 ; Baragne, 1939). La Devinaize (1950) est aussi d'inspiration autobiographique. Dans la tradition romanesque de Ramuz, Landry se tourne volontiers vers les petites gens, dont il honore le courage, l'abnégation et l'amour. Ce narrateur de talent a été également un biographe reconnu (sur Saint Augustin, 1943 ; le major Davel, 1940 ; le Duc de Bourgogne, 1960). Dans de nombreux articles de journal, il n'eut de cesse de fustiger les petitesses de ses compatriotes.