En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Walter Savage Landor

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Warwick 1775 – Florence 1864).

Patricien irascible, chassé de Rugby puis d'Oxford pour « jacobinisme enragé », il débute par une épopée anticoloniale (Gebir, 1798), monte un régiment qu'il commande contre Napoléon en Espagne (1808) et, contraint à l'exil (1814), se fixe en Italie. Les Conversations imaginaires entre hommes de lettres et hommes d'État (1824-1829, complétées en 1846 et 1853) célèbrent la générosité politique contre la bassesse du siècle. Il donne ensuite Périclès et Aspasie (1836), le Pentaméron (1837) et de nombreux poèmes en grec ou d'inspiration grecque : il cherche, comme Arnold, un point d'ancrage contre le monothéisme hébraïque et rêve d'un paganisme rénové. Cinq Scènes sur la vie de Béatrice Cenci (1851), Antoine et Octave (1856) gardent le même sens du dialogue intérieur et de la nécessité du conflit.