En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Léon Laleau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain haïtien (Port-au-Prince 1892 – Pétionville 1979).

Il a écrit des comédies, des essais critiques, un bon roman, le Choc (1932), sur les heurts nés de l'occupation américaine, mais il est surtout un poète, qui a pratiqué momentanément le vers libre et qui atteint à une maîtrise presque acrobatique de la versification traditionnelle dans des poèmes elliptiques, d'une inspiration à la fois humoristique et galante. Sa Musique nègre (1931) le classe parmi les devanciers de la négritude et renferme des morceaux restés célèbres sur les tourments psychologiques du métissage. L'ensemble, de la Flèche au cœur (1926) aux Ondes courtes (1933), a été rassemblé en un volume en 1978.