En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pascal Lainé

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Anet 1942).

Essayiste (la Femme et ses images, 1974) et romancier, il analyse l'aliénation féminine et le désarroi discret de la jeunesse de son époque : l'Irrévolution (1971), la Dentellière (1974) d'après Vermeer, dont l'adaptation au cinéma révèle Isabelle Huppert. Le rapport à l'autre, s'il passe par l'évocation intimiste de l'initiation amoureuse (Tendres Cousines, 1979), débouche sur une réflexion sur la relation entre l'intellectuel et le pouvoir (Si j'ose dire, 1982), mais dans un univers pressé de toute part par le rêve (Terre des ombres, 1982) ou dans un passé recomposé (Jeanne du bon plaisir ou les Hasards de la fidélité, 1984). Lainé s'est essayé au roman policier (Plutôt deux fois qu'une, 1985).