En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

André Lagarde

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français de langue d'oc (Bélesta 1925).

Professeur de collège, il mit sur pied en 1967 le Centre régional d'études occitanes et devint conseiller pédagogique d'occitan pour l'académie de Toulouse. Il publia pendant plus de trente ans dans le quotidien la Dépêche du Midi une chronique d' « Actualitat occitana » très suivie, produisit des émissions de radio et de télévision, présida l'Escòla Occitana et collabora à plusieurs périodiques. Il recueillit des contes (Trois Châteaux du diable, 1968), traduisit en occitan des œuvres de P. Arène, de A. Daudet, de R. Escholier, publia des anthologies et divers ouvrages pédagogiques, un dictionnaire du parler de Rivel (1991) et restitua en parler régional un récit autobiographique (Sinèra ou la montre d'or, 1999) qui vaut par son authenticité et sa richesse dialectale.