En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean de Labadie

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Théologien et écrivain français (Bourg, Guyenne, 1610 – Altona 1674).

Membre actif de la Compagnie de Jésus, ce grand spirituel et mystique se convertit avec éclat au protestantisme en 1640. Pasteur à Middelburg, c'est un controversiste important, qui introduisit un esprit mystique dans l'Église réformée, qu'il entreprit de modeler sur les communautés chrétiennes primitives (le Héraut du grand Jésus, 1667 ; l'Empire du Saint-Esprit, 1671). Le labadisme fut condamné par le synode général protestant des Pays-Bas (1668).