En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sophie von La Roche

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière allemande (Kaufbeuren 1731 – Offenbach am Main 1807).

C'est son Histoire de la demoiselle de Sternheim (1771) qui l'a rendue célèbre. Fidèle à la sentimentalité de ses débuts et à son modèle Richardson, elle est aussi nourrie d'« Encyclopédie ». La Révolution française lui fournit le thème de Erscheinungen am See Oneida. Elle publie divers écrits pédagogiques inspirés des idées de Pestalozzi. Récits biographiques, descriptions de voyages, correspondances diverses (avec Wieland et Goethe), font d'elle un remarquable témoin de la seconde moitié du xviiie s. (Fanny et Julia, 1802 ; les Soirs d'été de Mélusine, 1806).