En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gautier de Costes de La Calprenède

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Toulgou-en-Périgord 1610 – Le Grand-Andely 1663).

Il débuta par des tragédies (la Mort de Mithridate, 1635) et des tragi-comédies (Bradamante, 1637), mais ce sont trois romans qui firent de lui l'un des auteurs les plus lus de son siècle : Cassandre (1642-1660), Cléopâtre (1647-1658), Faramond, terminé par Vaumorière (1661-1671). Mêlant l'héroïsme cornélien à la tradition courtoise du roman de chevalerie, ces œuvres s'inscrivent dans l'esthétique du roman héroïque et galant.