En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jaroslav Kvapil

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain tchèque (Chudenice 1868 – Prague 1950).

Poète marqué par de Vrchlický et les symbolistes français (Poèmes, 1880-1906, 1907), il dirigea le Théâtre national et écrivit des contes dramatiques (Feu follet, 1895 ; la Princesse Pissenlit, 1897 ; l'Orphelin, 1903) et pour Dvořák le livret de l'opéra Ondine. Coauteur du Manifeste des écrivains de 1917, il a laissé des Mémoires (Ce que je sais, 1932).