En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hanif Kureishi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Bromley, Kent 1954).

Fils d'une Anglaise et d'un journaliste pakistanais, il fait très tôt l'expérience du racisme ordinaire. Après ses premiers pas au théâtre (la Mère patrie, 1980 ; Oiseaux de passage, 1983), il rencontre le succès en tant qu'auteur de scénarios pour le cinéaste Stephen Frears (My Beautiful Laundrette, 1985 ; Sammy et Rosie s'envoient en l'air, 1987), ceux-ci reflètent l'affrontement des communautés autochtone et immigrée dans les banlieues londoniennes de l'ère thatchérienne. C'est en 1990 que Kureishi publie le Bouddha de la banlieue, roman semi-autobiographique (le narrateur, Karim Amir, est le fils d'un Indien et d'une Anglaise), suivi par l'Album noir (1995) et Intimité (1999). En 1997, ses nouvelles sont rassemblées dans Des bleus à l'amour, où, tout en poursuivant son exploration des mœurs sexuelles contemporaines, il aborde les problèmes liés à l'intégrisme musulman.