En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Miroslav Krleza

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain croate (Zagreb 1893 – id. 1981).

Il aborde tous les genres littéraires : poésie (Ballades de Petrica Kerempuh, 1936), théâtre (Ces messieurs Glembaiev, 1929), nouvelles (Mars, dieu croate, 1922), romans (le Retour de Filip Latinovic, 1932 ; les Drapeaux, 1968), essais, journal intime. Dans son œuvre, il critique les conformismes bourgeois, la société austro-hongroise et yougoslave d'avant 1918. Krleza a dominé la vie culturelle croate et yougoslave pendant un demi-siècle. Il est le fondateur de l'Institut de lexicographie, directeur de la revue la République des lettres, rédacteur en chef des revues Aujourd'hui à Belgrade et le Sceau.