En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ernst Kreuder

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Zeitz 1903 – Darmstadt 1972).

Après ses études, il dut travailler comme ouvrier, puis entreprit un voyage dans les Balkans, avant de collaborer à la revue satirique Simplizissimus (1932-1933) et de se consacrer à la littérature. Dans la nouvelle la Société du grenier (1946), il défend un « irréalisme » ouvert au rêve et au sentiment poétique et religieux. À l'exemple de E. T. A. Hoffmann, il ne se sert de la réalité que pour mieux construire un monde fantastique et inviter son lecteur à dépasser le quotidien pour accéder au bonheur : tel est l'itinéraire suivi par le héros de son roman les Introuvables (1948).