En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abba Kovner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète israélien (Sébastopol 1918 – Tel-Aviv 1987).

Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut l'un des chefs de l'insurrection du ghetto de Vilnious. Interné par les Britanniques en Égypte (1945), il écrit alors son premier poème (Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de lumière, 1947). À sa libération, il s'installe au kibboutz « Ein ha-Horesh ». Son œuvre a pour thèmes essentiels l'horreur de la Shoah et les luttes d'Israël (Séparation du Sud, 1949 ; la Terre de sable, 1961 ; De toutes les amours, 1965). Sa trilogie en prose (Face-à-face, 1953 ; l'Heure zéro, 1954 ; Carrefour, 1955) évoque la guerre d'Indépendance.