En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Adel Nurmukhamedovitch Koutouïev, dit Koutouï

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain tatar (Tatarskie Kynady 1903 – 1945).

Disciple de Maïakovski, il subit l'influence du futurisme (Au fil des jours, 1925), anima à Kazan la filiale du LEF et aborda dans des pièces (Kazan, 1927 ; le Pigeon bleu, 1928 ; la Réponse, 1929 ; Chant de joie, 1935) et des récits (les Lettres conservées, 1936) des problèmes de morale sociale et familiale (la jeunesse, la condition féminine, l'intelligentsia, les mœurs bourgeoises). Auteur d'œuvres patriotiques (l'Artiste, 1943), il fut tué en Pologne.